Bac français

Arthur RIMBAUD, Le dormeur du Val: idées pour un commentaire composé

Par Le 10/11/2015

Le dormeur du val

 

Introduction

Arthur Rimbaud, poète français du 19è siècle, compose le Dormeur du Val en octobre 1870, alors qu'il est âgé de 16 ans et que la guerre franco-prussienne fait rage (le 3 septembre 1870 correspond à la bataille de Sedan, défaite française). Le dormeur du Val est le premier poème du second cahier de Douai.

La forme de ce poème reste classique (un sonnet en alexandrins avec rimes croisées, plates puis embrassées) mais le thème est tout à fait surprenant. C'est grâce à ce contraste que Rimbaud parvient à surprendre le lecteur et à lui proposer une vision inattendue.

Nous pouvons donc nous demander comment Arthur Rimbaud parvient-il à surprendre le lecteur et à mettre en place un effet de chute permettant ainsi de faire passer un message fort: celui de la dénonciation de la guerre.

Pour répondre à cette question, nous aborderons tout d'abord l'univers des faux semblants puis nous étudierons les procédés qui permettent à Rimbaud de mener sa dénonciation.

Première partie

Le poème est fondé sur l'illusion d'optique suggérée dès les premiers vers. En découvrant ce paysage, nous sommes éblouis par les reflets de la rivière, les rayons de soleil et nous ne distinguons que mal la situation. Ainsi, tout ne va être que leurre; les procédés syntaxiques et stylistiques ne faisant que renforcer cette illusion.

quelques pistes à exploiter:

1) un univers accueillant (strophe 1):

  • beaucoup de lumière "argent" "luit" "mousse de rayons"
  •  un univers vivant et en mouvement: personnification de la rivière "chante" et de la montagne "fière" + enjambement v1-2 qui donne l'impression que la rivière court
  • intimité "trou de verdure" "petit val"

 

2) Un univers de sérénité (strophe 2)/ (strophe 3)

  • rythme qui ralentit, beaucoup de virgules vers 5
  • rejet vers 7: mise en valeur du verbe "dort"
  • insistance sur l'idée du sommeil "il est étendu", "dans son lit" "il dort" "il fait un somme" "berce-le"

3) Omniprésence du paysage et de la Nature (strophe 2 et 3)

  • l'eau, la terre, l'air et le feu les 4 éléments sont évoqués
  • explosion de couleur (vert, bleu, blanc,..)

 

Un univers accueillant, propice aux rêves, un paradis sur terre...

 

Partie 2

...Sauf que le paradis dont il est question est celui de la tombe du jeune soldat.

1) le faux dormeur

  • des indices nous mettent sur la voie: le soldat est "pâle" + "il a froid" + il ne ressent rien de cet univers pourtant omniprésent "les parfums ne font pas frissonner sa narine"
  • l'appel à l'allégorie de la nature ressemble à une prière "Nature, berce-le chaudement: il a froid"

2) la mort qui rôde

  • les contrastes de couleur "pâle" vs "cresson bleu" + les "glaieuls", fleurs pour les compositions funéraires
  • l'évocation de la maladie "sourirait comme sourirait un enfant malade"
  • le verbe "baigner" qui fait penser à l'expression "baigner dans son sang"

3)la tombe

  • position du mort "la main sur sa poitrine", "bouche ouverte"
  • "trou de verdure" = la tombe en réalité
  • le halo de lumière "la lumière pleut" "il dort dans le soleil"

 

3ème partie

L'effet de chute permet de renforcer le message d'Arthur Rimbaud: la dénonciation de la guerre.

1) l'innocence tuée

  • on insiste sur la jeunesse "jeune" adjectif mis en valeur par les virgules + comparaison avec un enfant "comme sourirait un enfant"
  • vulnérabilité "tête nue" et innocence: le soldat est posé au milieu de cette nature: vision très buccolique, association jeunesse et nature
  • insouciance: la rivière accroche "follement" "ses haillons d'argent": on pense à la comptine "ma petite est comme l'eau vive"

c'est ce qui rend encore plus fort le message

2) l'effet de chute

  • l'effet de cycle "trou de verdure" 1er mot et "il a deux trous rouges au côté droit": effet de cercle + explosion de la couleur rouge à la fin du poème quie st une couleur complémentaire du vert.
  • l'adjectif "tranquille" a quelque chose de cynique et fait d'autant plus réagir le lecteur qui est touché par la fin.
  • la violence du dernier vers non seulement par les couleurs que par la déclaration qui est faite (phrase déclarative très courte venant contraster avec les longs rythmes du poème).

 

Conclusion

Le Dormeur du Val est un poème pictural qui nous donne à voir la cruauté de la guerre. D'abord sous le charme du paysage, le spectateur découvre avec horreur qu'il contemple un mort et que cette mort est d'autant plus intolérable qu'elle est précoce.

 

 

Oeuvre en lien avec le poème de Rimbaud: L'homme blessé de Gustave Courbet (entre 1844 et 1854)

Courbet

Hugo et Balzac le 07 octobre 2015

 

 

 

 

 

méthode: La méthode du commentaire composé

Par Le 10/11/2015

Comment réussir un commentaire composé?

Quelques astuces ci-dessous:

 

Avant de vous lancer:

  • Observer le texte: auteur, époque, nature, contexte (ces éléments vont vous conditionner dans la recherche de vos indices)
  • dégager des axes (voir ci-dessous)

 

Trouver des axes demande une lecture approfondie du texte. Vous devez chercher des indices. Pour y parvenir, remplissez systématiquement le tableau ci-dessous; vous constaterez que plusieurs indices jouent le même rôle et vous pourrez ainsi les réunir sous un axe.

Catégorie Relevé d'indices Interprétation
Personnage Relevez les désignations des personnages (nom, pronom,...) Dites ce que ces désignations suggèrent
Espace Relevez les ct circ de lieu lieu étroit, fermé, ouvert,..
Temps

Identifiez les temps, les modes présents dans le texte

cc de temps

Donnez la valeur de ces temps et de ces modes
Vocabulaire

Relevez les champs lexicaux dominants, les mots opposés, regardez s'il y a des répétitions, comparez le début et la fin du texte

voc des 5 sens

couleurs

le vocabulaire permet de dire l'atmosphère qui se dégage d'un lieu, l'intention d'une description, la portée d'un discours,...
Figures de style/ Rimes/ Point de vue

Relevez les figures de style (métaphore, litote, ...)

Les rythmes (binaire, ternaire)

Pour un poème, analysez la disposition des rimes, les phénomènes d'assonance et d'allitération (ces phénomènes peuvent exister dans un passage en prose)

Identifiez le point de vue (interne, externe, omniscient)

Interprétez les figures de style, la disposition des rimes, les rythmes: quelle ambiance se dégage?

Comment la scène est-elle vue? A t-on accès à tous les sentiments des personnages?

syntaxe

Observez la présence ou l'absence de ponctuation. Les phrases longues et courtes.

Dans un poème, le phénomènes d'enjambement ou de rejet.

La syntaxe , c'est l'âme du texte. Faites résonner le texte en vous et demandez-vous quelle émotion cela crée.

Vous allez constater qu'après l'interprétation de tous ces indices, vous retrouvez deux ou trois grands thèmes identiques: ces thèmes, ce sont vos axes.

 

Je vous conseille de choisir une couleur pour chaque axe et de passer au fluo les éléments du tableau que vous venez de remplir. Vous saurez ainsi si vos axes sont déséquilibrés ou pas.

Il ne vous reste plus qu'à trouver une problématique , chaque axe permettant d'amener une preuve de la démonstration.

Vous remarquerez que vous n'avez pas encore rédigé votre copie. C'est tout-à fait normal. Ce travail doit rester un schéma. Les seuls passages que vous allez rédiger au brouillon seront l'introduction et la conclusion.

 

méthode: Comprendre les consignes

Par Le 10/11/2015

Quoi de plus terrible que de passer à côté d'un exercice juste parce qu'on n'avait pas compris la consigne!

 

Voici un petit tableau récapitulatif des tâches les plus fréquentes à accomplir:

 

CONSIGNES POUR ETUDIER UN TEXTE  TÂCHE DEMANDEE           
Examiner, Observer Trouver dans le texte une ou plusieurs caractéristiques.
Repérer, Relever Trouver des mots et expressions et les noter sous forme de citation.
Identifier, Nommer, Déterminer Reconnaître un procédé et le désigner clairement.
Distinguer Délimiter distinctement les différents éléments d'un énoncé.
Caractériser Définir et décrire un procédé.
Etudier, Analyser, Commenter Montrer les éléments propres à un procédé et donner ses impressions.
Exprimer, Dégager Mettre en évidence le sens d'un passage.
Montrer, Expliquer Apporter, en relevant des éléments du texte comme preuve, la justification d'un argument ou d'une thèse.
Exprimer, Dégager Reformuler le sens d'un passage.
Citer Recopier un passage du texte, entre guillemets et en mentionnant la ligne, pour prouver l'idée qu'on défend.

 

CONSIGNES POUR ECRIRE UN TEXTE ARGUMENTATIF   TÄCHE DEMANDEE                             
Argumenter Développer et organiser des arguments pour justifier une opinion
Etayer Apporter des arguments en faveur d'une thèse
Réfuter, Discuter Apporter des arguments qui s'opposent à une thèse/ Développer des arguments en faveur d'une thèse puis trouver des contre-arguments.
Justifier Apporter des arguments et des exemples pour valider ce que l'on affirme.

 

CONSIGNES CONCERNANT L'EXPRESSION TÂCHE DEMANDEE
Formuler Rédiger clairement
Reformuler, Résumer Exprimer l'idée du texte mais avec ses propres mots/ Rendre les idées principales d'un texte en quelques lignes.
Transposer Ecrire un texte en modifiant un ou plusieurs éléments du texte initial.

 

méthode seconde et bac français: développer ses réponses en choisissant le mot juste

Par Le 10/11/2015

Lorsque vous analysez  un texte, vous devez non seulement utiliser un vocabulaire approprié mais aussi vous devez éviter les répétitions.

Pour vous aider, voici des formules "clé en main" qu'il vous suffit d'utiliser au fil de votre devoir de manière à introduire vos idées.

 

  • Si vous voulez présenter un texte:

Le texte traite de, il offre, il met en scène,...

 

  • Si vous voulez caractériser la description:

L'auteur/ le narrateur dépeint, dresse un tableau, brosse un portrait, qualifie, campe (un personnage), ébauche, représente, transfigure

 

  • Si vous souhaitez parler de l'écriture:

L'auteur (narrateur) emploie, rédige, développe, insiste, met en évidence, souligne, suggère

 

  • Si vous analysez les idées du texte:

L'auteur montre, démontre, affirme, réfute, concède, objecte, appuie, dénonce, désapprouve, déplore, ironise sur, regrette, s'indigne de.., s'insurge contre..., blâme, critique, confirme, fait l'éloge de.., prône

 

  • Si vous analysez les procédés:

Cette figure de style, ce rythme, cette sonorité appuie, contribue à, crée, exprime, traduit, révèle, suggère, permet d'insister

Le champ lexical de.., illustre, se développe, contribue à produire un effet de...,

Ce pronom désigne, reprend, renvoie à

Bac français: les argumentations directes et indirectes, réflexions pour la dissertation

Par Le 22/10/2015

Il y a deux semaines, je vous proposais un commentaire composé du célèbre poème "Le Dormeur du val" d'Arthur Rimbaud. La problématique d'étude de ce texte portait sur le fait qu'il s'agisse d'un texte argumentatif "déguisé". C'est ce que nous pouvons nommer une argumentation indirecte.

 

Lorsqu'un énonciateur veut faire passer un message, il peut le faire de différentes manières:

  • soit, il fait part clairement de son message au lecteur: argumentation directe
  • soit il utilise un moyen détourné, un récit ludique à visée didactique: argumentation indirecte ou apologue

 

L'argumentation directe

Parmi les argumentations directes, nous retrouvons les genres du discours et de l'essai. Le but de ces textes est de faire passer le message de manière explicite (c'est-à-dire sans sous-entendu). L'énonciateur donne clairement ses intentions et expose sa pensée sans équivoque.

Les principaux avantages de l'argumentation directe résident dans:

  • le recours à un message et à une pensée exposés avec clarté
  • la richesse littéraire du texte qui contient de nombreux procédés oratoires (questions rhétoriques, rythmes, figures de style, interpellation du lecteur)
  • le développement complet de la thèse et des arguments

 

L'argumentation indirecte ou apologue

Parmi les argumentations indirectes ou apologues, nous retrouvons des genres qui ont recours à un récit (fictif ou non-fictif ) pour faire passer un message. C'est le cas de la fable, du conte, du conte philosophique, de l'exemplum, de la parabole, de l'utopie et de la contre-utopie.

Les principaux avantages de l'argumentation indirecte résident dans:

  • la possibilité de s'adresser à un large public
  • l'approche ludique du récit qui permet à l'auditoire d'adhérer au message plus facilement
  • la richesse du récit (dialogues, actions, suspense,..)

Notez, toutefois, que les argumentations indirectes peuvent exprimer ou non le message qu'elles veulent faire passer. Ainsi, on peut trouver une morale au début ou à la fin du récit. Cette morale peut être exprimée par le narrateur ou un personnage. Elle peut aussi ne pas apparaître dans le récit.

 

Quelques exemples:

Argumentations directes:

  • Les Essais de Montaigne (16ème siècle). A travers son oeuvre, Montaigne raconte sa propre expérience et fait part au lecteur de sa réflexion sur la condition humaine.
  • Plaidoyer contre la peine de mort de Victor Hugo ( 15 septembre 1848- 19ème siècle). Dans ce discours prononcé devant l'Assemblé Nationale, Victor Hugo plaide en faveur de l'abolition de la peine de mort et dénonce la peine de mort comme un faux moyen pour résoudre les problèmes de la société.

 

Argumentations indirectes:

  • Les Fables de Jean de La Fontaine (17ème siècle)
  • Les Contes de Perrault
  • Candide de Voltaire ( 18ème siècle) est un conte philosophique racontant les expériences d'un jeune homme qui, au fil de son voyage et de ses expériences, trouvera un ensignement de vie.
  • L'Eldorado (extrait de Candide) est une utopie, c'est-à-dire une cité parfaite et abondante avec ses propres règles et ses lois.
  • 1984 et La ferme des animaux sont des romans de George Orwell (20ème siècle). A chaque fois, il s'agit de contre-utopie visant à dénoncer les systèmes totalitaires.